Rechercher

Diriger et interpréter ses rêves











1 Influence onirique

Et oui, il est possible d’influencer et de diriger ses rêves à l’avance. Pour ce faire, plusieurs techniques vous seront utiles :



Préparation

-Purification de la chambre à coucher :

faire brûler un encens pur tels que le Benjoin ou la Sauge, qui en plus de leurs vertus purificatrices, favoriseront également la connexion médiumnique et le développement des facultés extra-sensorielles. L'encens de storax est également conseillé pour lutter contre les cauchemars et terreurs nocturnes, il crée une ambiance propice à un sommeil calme et apaisé.


-Protection :

laisser brûler une bougie blanche durant la nuit, en veillant à la sécurité évidemment. La flamme de la chandelle blanche permet de bénir les lieux et de se protéger de toute intrusion malveillante.


-La prière :

Une fois confortablement installé dans le lit, prononcer une prière (selon les croyances et religions), en demandant de l’aide pour recevoir des messages sous forme de rêves.



Orienter les thèmes du rêve

-La photo:

Lorsque l’on souhaite rêver d’un individu en particulier, il suffit de placer sa photo sous l’oreiller. Le cas échéant, il faudra noter les nom et prénom de la personne concernée.


-Les Tarots et Oracles : chaque jeu divinatoire possède une lame dédiée à l’amour, au travail ou à l’argent. Il faudra alors placer sous l’oreiller, la lame du domaine concerné.


-Les cristaux et pierres semi-précieuses : ces outils ne permettent pas d’orienter les rêves mais plutôt d’influencer la qualité du sommeil. Par exemple, un quartz rose permettra un sommeil réconfortant et sécurisant, quand la cornaline engendrera une nuit vivifiante et récupératrice. L’améthyste ou le lapis-lazuli permettront de développer la spiritualité.


2 Interprétation des rêves

L’élément le plus important à prendre en compte lorsque l’on souhaite correctement interpréter ses rêves, est le symbolisme. En effet, le rêve est une métaphore, une parabole, qui mérite d’être analysée avec minutie. Pour cela, il faut s’en référer à deux principes fondamentaux : l’inconscient collectif et l’inconscient personnel.


Les ouvrages en la matière, tels que les dictionnaires des rêves, s’en réfèrent à l’inconscient collectif, et répondent à la question : « Qu’est-ce que cela signifie pour l’être humain ? ». Mais, et c’est bien là tout le problème de ses ouvrages (qui parfois tombent juste), ils sont dénués d’une information essentielle, qui répond à la question : « Qu’est-ce que cela signifie pour moi ? ».


Par exemple, dans l’inconscient collectif, rêver que l’on perd une dent peut annoncer un décès, ou bien une perte de vitalité. Cependant, s’il s’agit du rêve d’un dentiste par exemple, cela ne revêtira pas la même symbolique. Il est donc capital de se poser la question : « qu’est-ce que cela représente pour moi ? ». De même qu’il faudra prendre en compte l’expérience que l’on déjà éprouvée avec cet élément du rêve. Il faut donc, impérativement recontextualiser le rêve et le ramener à la dimension personnelle.


Dernière technique qui permet d’interpréter les messages oniriques : le récit. Il faut simplement se raconter à soi-même son propre rêve, comme si l’on essayait de l’expliquer à quelqu’un. De cette manière, on emploie des mots importants et significatifs, de manière naturelle et instinctive. C’est alors que tout s’éclaircit.


Plus de détails ici, en vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=5Knet9eSczU


Bien à vous,

Sofia.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout