Rechercher

Le Sabbat de Samhain, Halloween et la Toussaint.

Dernière mise à jour : 28 oct. 2021

Histoire, origines et culte.











Il était une fois, en des temps reculés, des êtres humains qui vivaient au rythme des saisons, en vénérant mère nature, et surtout, en ayant tout compris du cycle de la vie. La religion Païenne, (ou Paganisme) célèbre 8 Sabbats tout au long de l’année. Certains sont considérés comme mineurs. En l’occurrence, le Sabbat de Samhain, est une célébration majeure, si ce n’est LA plus importante de la roue annuelle. En effet, l’année Païenne débute le 1er Novembre et se termine le 31 Octobre. Samhain est donc, en quelques sortes, le réveillon des sorciers et sorcières.


L’origine de Samhain

Les peuples Celtes et Gaulois, connaissaient seulement deux saisons, la période claire, et la période sombre. Samhain marque alors la fin des beaux jours et l’arrivée du froid, (Sam signifiait été, et In, la fin). Selon les croyances d’alors, et particulièrement chez les Celtes Irlandais, la frontière entre le monde des vivants et celui des morts, disparait. N’importe qui peut alors errer d’une sphère à l’autre, en toute liberté. La porte est ouverte, et le passage, libre. Les âmes des défunts peuvent visiter les membres de leur famille, quand un simple mortel peut se rendre dans les limbes et strates invisibles. Mais cet amalgame entre les morts et les vivants pouvaient en effrayer certains, qui décidaient de se grimer en fantôme afin de se fondre dans la masse. Sait-on jamais, sur un malentendu, ça peut passer... Chez les Romains de l’époque, également polythéistes, le mois d’Octobre était celui des morts, où chacun se rendait sur les sépultures de leurs proches défunts.


Samhain et la Toussaint

Lors de la Christianisation du monde occidental, l’Église Catholique a progressivement balayé la religion ancestrale, en définissant un nouveau calendrier Chrétien. Le 1er novembre, devient alors la fête des Saints, et le 2, la commémoration des défunts.


Et Halloween dans tout ça ?

Tout d’abord, parlons étymologie. Les Irlandais de la Renaissance, alors christianisés, mais toujours imbibés des traditions Moyenâgeuses, célèbrent la Toussaint, en la nommant d’abord « The evening of all saints day », qui deviendra « All Hallow’s Eve », puis "Halloween", par contraction (c’est que l’évolution pousse à faire simple^^ ). Pour comprendre le lien entre Halloween et la citrouille effrayante, il faut évoquer la légende de Jack O’ Lantern. Ce dernier, vivant une vie de débauche, se voit refuser l’entrée, non seulement du paradis, mais également de l’enfer, même Satan ne voulut pas de lui, c’est pour dire… Il fut alors condamné à errer dans les ténèbres pour l’éternité, avec pour seule lumière, un navet creusé en guise de lanterne. (Voilà pour la légende de Jack à la lanterne, je vous la fais courte, mais il existe la version longue si ça vous intéresse). Les Irlandais creusaient alors un navet pour y glisser une bougie, afin de célébrer la triste légende saisonale. Lors de la découverte du nouveau continent, de nombreux Irlandais et Écossais fuirent la famine et tentèrent leur chance en Amérique. Et là, surprise, pas de navets, seulement des citrouilles. C’est ainsi que les cucurbitacées ont imposé leur règne effrayant du mois d’Octobre. En plus, ils sont quand même beaucoup faciles à creuser que des navets. Pour ce qui est des bonbons et des tricks or treat, il faudra attendre l'invasion du sucre, des publicités et du capitalisme...


La vidéo complète ici https://www.youtube.com/watch?v=BqLppIxyqfc


Joyeux Samhain à tous et à toutes,

Le temps de l'introspection est venu.

Sofia.

238 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout